Extrait - L'âme et l'écriture - La structure de la psyché

Publié le par Starchild*Light

LA STRUCTURE DE LA PSYCHÉ

La psychologie analytique considère la psyché comme un tout indivisible composé de contenus plus ou moins conscients, allant d'une couche extérieure, en pleine lumière de la conscience, jusqu'à des couches profondes complètement inconnues de nous-même.

La couche extérieure, la plus facilement saisissable, est le conscient. C'est par lui que nous entrons en rapport entre autres avec le monde qui nous entoure. Il comprend tous les aspects extérieurs de notre personnalités ou Persona (de personare: résonner à travers. On désignait par persona le masque que portaient les acteurs du théâtre antique). La persona est formée, en grande partie, par le milieu et l'éducation. La couche sous-jacente est l'inconscient personnel ou individuel et la troisième, plus profonde, l'inconscient collectif ou universel.

Il n'existe pas de séparation nette entre ces trois plans. Chacun a, cependant, son mode de réaction particulier, mais tous les trois, par suite de leurs fluctuations perpétuelles s'interpénètrent et réagissent les uns sur les autres. Une faible part seulement de notre vie évolue dans la clarté de la conscience. Notre vie conscient n'est guère "qu'une coquille de noix voguant sur l'océan de notre inconscient" (Jung).

On pourrait considérer le conscient comme un organe nous permettant de nous orienter dans le monde extérieur. Il embrasse en outre la volonté, une grande partie des tendances affectives et éléments qu'on appelle communément le caractère de l'individu. Le conscient n'agit pas d'une façon continue, ils est sujet à des intermittences. L'inconscient, par contre, est en mouvement ininterrompu. Il rêve sans arrêt et suit son cours, sous la surface du conscient, à la manière d'une eau souterraine. Il est en contact intime avec nos fonctions végétatives. Quand nous sommes émus ou agacés, notre organisme en subit la répercussion.

...La psyché, dans sa totalité, est régit par des lois dont l'une des principales est la polarité. L'âme humaine est un système énergétique qui se régularise lui-même. Or, il n'existe aucun équilibre ni aucun système capable de se régir sans oppositions inhérentes. L'opposition entre le principe naturel et le principe spirituel, entre l'instinct et l'esprit, forme la base de la tension que nous appelons énergie psychique ou libido. Cette énergie, c'est l'intensité de l'activité psychique. Il ne faut pas comprendre par là une valeur d'ordre moral, esthétique ou intellectuel, mais un potentiel d'énergie disponible pour le sujet.

..."Tous les instincts fondamentaux et modes fondamentaux de la pensée et du sentiment sont d'ordre collective; de même, tout ce qui est convention et tout ce qui tombe sous le sens commun. En regardant les choses de plus près, on est toujours étonné de voir combien ce que nous croyons faire partie de notre psychologie individuelle tient, en réalité, a des sentiments collectifs. Il nous incombe donc de distinguer nettement entre les données personnelles et les données collectives. Cependant cette discrimination n'est pas très facile, car les éléments personnels dérivent de la psyché collective et lui sont intimement liés" (Jung: La dialectique entre le Moi et l'Inconscient.)

 

Source: "L'âme et l'écriture" écrit par Ania Teillard

Publié dans Textes de Sagesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article