Méditation sur le rythme de notre coeur

Publié le par Starchild*Light

Méditer sur notre rythme cardiaque permet d’entrer en contact avec la pulsation de la vie dans notre corps. Elle permet d'entrer en résonance avec nous-même, la nature, les autres et l'univers tout entier; avec la source de vie. Cette méditation aide grandement la concentration, l'anxiété, le stress, le lâcher-prise, à vivre le moment présent, à la régularisation du corps, à l'énergie vitale. Plus elle est pratiquée, plus nous pensons spontanément à l'utiliser. Se concentrer sur son rythme cardiaque aide à se recentrer et à se calmer dans toutes circonstances.

Asseyez-vous dans un endroit calme, fermez les yeux et placez votre main sur le coeur pour en sentir les battements ou vous pouvez aussi entendre la pulsation dans vos oreilles. Visualisez votre coeur en train d'envoyer votre sang dans tout le corps. Soyez totalement présent à cette pulsation de l'énergie vitale qui vous traverse. Concentrez-vous sur les battements de votre coeur qui prend place dans un état de calme. Concentrez-vous sur le son de vos battements dans tout votre corps. Concentrez-vous sur la résonance de chaque pulsation au travers votre corps. Si votre esprit s’évade en pensées, ramenez-le sur les battements de votre coeur. Écouter la musique de tout votre être. Sur une base quotidienne, dix à trente minutes par jour peuvent grandement aider tout notre corps et notre énergie vitale à se centrer.

Pour débuter, nous pouvons pratiquer cette méditation seul, dans un endroit calme et elle se pratique aussi dans les endroits publics; pendant que l'on est en groupe et où il se retrouve beaucoup d’énergies. Pour nous aider à se recentrer dans nos propres énergies, quelques secondes suffisent pour baisser notre rythme cardiaque et ainsi, retrouver un calme intérieur. Il faut, tout de même, avoir exécuté quelques séances en solo pour trouver la concentration et la spontanéité d'exécuter cet exercice entouré d'autres personnes.

Bonne écoute de votre propre rythme intérieur

 

Publié dans Méditations

Commenter cet article