Nature

Publié le par Starchild*Light

Nature

Vent vaporeux dans les feuilles attend le retour .
Musique Angélique de chaque feuille qui danse en harmonie avec chaque branche.
Souffle dans la direction qui mène au Divin printemps, colle les étoiles à chaque quartier pour toucher l’infini. Restaure tes racines dans le tronc total de la vie .

Puise dans le souffle infini l’énergie infime de la puissance de chaque être.
Conserve sur terre chaque pétale qui s’étiole un à un pour mieux renaître un petit matin,
enfant de la terre, du ciel et des enfers.
Purifie toi à la lanterne qui t’éclaire.

Sache réfléchir le miroir de la nature pour qu’un jour tu te lies au futur
et ainsi parvenir au présent avenir dans l’éblouissement de la vague qui s’étale sur le sable fin
dont chaque grain divague au gré des flots de l’Ame, du corps et de l’esprit.
Lis dans les pensées joyeuses de l’univers et relie toi entièrement à toute la terre,
que les bienfaits apportés t’envahissent de sourires, de légèreté, de lumière.
Fleurs épanouissantes sont là pour vous parler, vous consoler.

Effeuille-les, comprends-les, rejoins-les, tu as le même parfum de bien être, d’harmonie de luminosité. Eclair de la vie chante dans le vent, pour envoler tes notes
au-delà du temps et ainsi purifier l’air qui entoure chaque Ame. Cueille les pétales qui t’enveloppent de bon sens et de respect pour aboutir à la puissance du Parfait.

Ton cœur qui scintille répare les cellules de ton corps envahi par les vrilles
Et la lune te purifie dans l’énergie qui pullule comme les papillons sur le pollen
et les fleurs pour transporter l’Amour et non les pleurs .

Jette un regard dans les yeux qui t’écoutent et tu sauras définir le printemps de chacun
sans chercher à trouver le bonheur en vain puisqu’il est là à l’intérieur de l’être Divin.
Petite fleur blanche reluis à la lumière du soleil pour apporter autour de toi toutes les merveilles.

Source: Helleu...www.lespasseurs.com

♥♥♥

Publié dans Beauté de la Terre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article