Un vision de l'enfant intérieur de la Terre

Publié le par Starchild*Light

Une vision de l'enfant intérieur de la Terre:

"Je souhaite faire comme les grands !"

Ce n'est pas une technique, ce n'est pas un concept, ce n'est pas à confondre avec un comportement que l'on dit enfantin. C'est un ressenti intérieur que de s'émerveiller devant la vie comme le fait un enfant devant le monde qu'il découvre. De garder cette étincelle de joie -Vivante- en notre coeur, de s'amuser en la vie, de ne pas se prendre au sérieux, de regarder, de vivre la vie avec légèreté. D'accepter de vivre sur le moment présent, comme le fait un enfant.

Ce n'est pas un problème de ne pas vouloir grandir ou de refoulement quelconque que d'exprimer son enfant intérieur. Au contraire, se mettre à genoux devant son enfant intérieur, se regarder en sa pureté, c'est être grand en soi. Se reconnaître. Garder cette transparence dans le regard, garder notre naïveté devant les questions, les expériences de la vie. Ressentir en soi le sentiment que nous découvrons le monde à chaque jour né, à chaque seconde. C'est de croire en la magie de la vie !

C'est découvrir, redécouvrir, s'épanouir, se découvrir et se redécouvrir. De rire et de sourire, de jouer et de suivre nos rêves, de garder notre imaginaire riche; ce monde en soi. Ce n'est pas en disant que ça n'existe pas, qu'il n'existe pas ce monde, car l'évidence est là: pourquoi tant de générations d'enfants s'inventeraient des jeux et des histoires ? C'est que notre imaginaire trouve source quelque part ensemble, nous tous enfants de la Terre et du Ciel. Car l'enfant est créateur; en son environnement, il ressens ces mondes en lui et les fait revivre.

L'enfant sait quitter son imaginaire et revenir dans la réalité qu'on lui présente. Il sait s'adapter, il est intelligent, il prend conscience, il s'éveille à toutes réalités. Il aime apprendre, il est réactif, dans l'action. Il aime jouer, il aime aussi avoir des responsabilités, il aime sentir qu'il est -comme les grands-. L'enfant aime grandir, mais l'enfant de la terre d'aujourd'hui, en raison des guides adultes strictes, imposants et perdus, il ne sait plus grandir. Les grands, comme il souhaite être, il se rend compte que ce n'est pas grand comme il l'imaginait. Il se perd, il laisse derrière lui tout ce que plusieurs lui disent: que ce n'est pas vrai son imaginaire... et ses rêves.

Alors il meurt en chacun qui ne trouve plus cette source de joie. L'enfant ce porteur de joie; cette joie qui est si intense, immense, qu'il rend tous les êtres heureux autour de lui. Cette joie qui avec seulement un sourire rend ses proches heureux. Cette joie qu'il a dans les yeux, cette lumière qui sème la joie dans les regards de ceux qui croisent le sien. Cette joie si intense quand les autres encouragent chaque accomplissement, chaque pas de sa vie. Cette joie qu'il ressent quand les autres le soutiennent. Cette joie qui lui inspire, en retour, de soutenir et d'aider les autres.

L'enfant ne cache pas ses sentiments. Il les vit sur l'instant, même s'il y a des gens autour de lui, l'enfant ne se cache pas, il est transparent dans ce qu'il vit. Il est honnête et sincère, il parle avec son coeur. La vérité sort de sa bouche, l'amour qu'il porte est source de vérité. L'enfant intérieur, c'est grandir en soi. Car c'est être grand en soi que de faire germer son enfant intérieur, surtout en ce monde si sérieux, d'adulte sérieux et il ne faut pas rire de si et de ça...Que de règles inutiles, mais l'enfant sait suivre les règles. Les règlent qu'il sait adéquates à une situation, sinon il se rebelle.

Toi tu es comme-ci et toi tu es comme ça, et toi tu fais si et toi tu fais ça, pas comme ça, pas comme ci... ouf ! Vous en avez pas marre ? Laissez-vous aller comme quand vous étiez enfants. Vivons nos rêves, accomplissons les rêves que l'on portaient quand nous étions enfants. Ose ! Ose ! Et si les rêves de certains se ressentent mauvais, c'est que nous n'avons pas su jardiner les coeurs de ces petits... C'est qu'en eux, nous avons planté des graines de haine et de violence... il faut se reprendre. Élever les enfants, plutôt que des les écraser. De cesser de leur dire que ce qu'il croit n'est pas vrai, de leur mentir, de leur dire que ce n'est que leur imagination...

Que ce ne sont que des rêveries et des mensonges. Que l'enfant est menteur, nous leur disons en un sens qu'ils sont menteurs de croire à tout ça. Alors que quand ils sont très jeunes nous leur disons, croit au père noël, croit aux fées, aux princesses, que nous les encourageons en tout ceci et ensuite, pouf, ce n'est pas vrai ! Voilà surprise ! Je ne suis qu'un menteur de t'avoir fait croire à tous ces trucs et maintenant tu dois cesser de croire ces conneries... Cesse de t'émerveiller devant la magie que -nous avons créée entre nous- car ce n'est pas vrai !  Le créer entre nous est important, car la magie, c'est l'âme agit...

À l'intérieur de lui, en son coeur, l'enfant est naïf, mais non pas moins intelligent. Il aime prendre soin de l'autre, il ne voit pas les différences, il ne voit que des amis. Comme les parents parlent aux enfants; allez les amis... tout le monde sont des amis potentiels dans le coeur de l'enfant. Il ne déteste personne, il ne voit pas de différence, il va vers les autres, il va vers les insectes, il va vers le sable, la terre, l'eau, les plantes, tout est source d'amitié et de découverte. Il avance, il marche. Il est expressif, son visage reflète toujours son intérieur. Il ne porte pas de masque devant les autres.

L'enfant garde en lui, ces mondes qui l'animaient. Il les entend encore au fond de l'adulte sérieux qu'il est devenu, -qu'il a créé-. Il souhaiterait retrouver ce bonheur et cette liberté qui l'habitait. L'enfant peut grandir dans la joie de cet univers, pour se rendre compte que tout ce qu'il l'habite est vivant, que tout ça lui parle, que tout ça résonne en lui. Il doit comprendre ce qui fait écho en ses sens, en ses rêves. Il doit comprendre pour grandir, pour devenir comme les grands, il faut qu'il garde contact avec la source de cette liberté et de cette joie intérieure, qu'il garde son âme grande et ouverte.

Enfants à la recherche de la sagesse des grands,

Grands gardiens de la source de la jeunesse éternelle,

Qu'ils ne cesse de grandir en Soi; les Enfants de l'Univers.

 

Par Starchild*Light

(Image: Josephine Wall)

♥♥♥

Publié dans La Conscience Âmour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article